© ANTINOÜS SERANILL - Antinoüs B.D.X / L.Z - 2015 - 2016
La Parole est d’Or
Le   HooDoo,   aussi   appelé   Conjure   (Conjurer),   RootWorking   (Travail   de   la   racine),   ou   bien   Root Doctoring   (Docteuré   une   racine)   et   prononcé   "   Houdou   ",      est   un      mélange      de   magie   populaire (folk   spirituality   /   folk   Magic)   provenant   d'Afrique,   d'Europe,   et   d'Amérique   précolombienne,   dans    le    Nouveau    Monde.    Le    HooDoo    possède    quelques    principes    et    pratiques    spirituelles similaires    à    la    Folkway    (voie    populaire)        haïtienne,    jamaïcaine    et    néo-orléanaise    (Nouvelle- Orléans).   Selon   beaucoup   de   folkloristes   et   d'anthropologues   ayant   étudié   le   sujet,   le   HooDoo (originel)    serait    né    dans    le    delta    du    Mississippi,    lieu    géographique    où    il    y    eu    une    forte concentration   d'esclaves   noirs,   durant   la   période   esclavagiste   au   USA   (1619-1865).   Le   HooDoo s'est   ensuite   répandu   tout   le   long   du   Mississippi,   avant   de   se   développer   dans   les   états   voisins   au début du XVIIIème siècle. Le   HooDoo   est   une   pratique   en   constante   évolution,   soumise   à   un   continuel   syncrétisme   par   le   contact   avec   d'autres   cultures, religions,   et   folkway.   Néanmoins,   il   faut   noter   que   la   pratique   du   HooDoo   utilise   massivement   les   figures   bibliques.   En   effet, beaucoup   de   praticiens   du   HooDoo   intègrent   les   pratiques   populaires   chrétiennes.   Ainsi,   des   icônes   de   saints   chrétiens   sont souvent présentes dans les autels des praticiens du HooDoo. Le   mot   HooDoo   est   né,   ou   du   moins,   fut   rendu   populaire   en   1875.   Il   est   considéré   comme   un   nom   (la   pratique   du   HooDoo), mais   également   comme   un   verbe   transitif   :   Je   te   HooDoo.   Dans   le   "   African   American   Vernaculaire   English   "   (ou   dictionnaire   de l'anglais   populaire   des   afro-américains),   le   terme   HooDoo   est   souvent   utilisé   pour   simplement   décrire   quelque   chose   de paranormal,   de   spirituel,   de   magique   ou   même   quelque   chose   en   lien   avec   l'hypnose.   Enfin,   le   mot   HooDoo   est   aussi   employé comme adjectif : un homme HooDoo, cette chandelle HooDoo. Certains   praticiens   aiment   utiliser   des   phrases   telles   que   "   Je   suis   un   homme   HooDoo   ",   "   avec   mon   HooDoo   ",   "   je   te   HooDoo   " (I'm   a   HooDoo   Man   with   my   HooDoo,   i   HooDoo   you),   avec   pour   effet   un   petit   côté   "   langage   schtroumpfs   ".   De   nos   jours,   les synonymes   employés   pour   HooDoo   sont   :   Conjuration,   Conjure,   Conjureur,   Magie,   Magicien,   Magicienne,   Sorcellerie,   Sorcière, Sorcier ou bien RootWork / Rootworker. Le   HooDoo   était   initialement   destiné   aux   afro-américains.   Sa   pratique   s'est   étendue   à   la   population   pauvre   (Amérindien,   Cajun …)   par   la   suite.   Son   but   était   d'aider   cette   population   à   avoir   accès   à   des   forces   surnaturelles   leur   permettant   d'améliorer   leur vie.   En   effet,   le   HooDoo   est   né   du   besoin   d'attirer   vers   soit   la   chance   dans   de   nombreux   domaines   (amour,   argent,   santé   …). Comme   dans   toutes   pratiques   spirituelles   et   médicales   populaires,   l'utilisation   d'herbes,   de   minéraux,   de   parties   d'animaux, d'objets personnels et de fluides corporels (menstruations, urine, salive, sperme, etc.) est très présente. Une   des   pierres   angulaires   du   HooDoo   est   le   contact   avec   les   ancêtres   et   autres   esprits   des   morts.   En   effet,   cette   pratique   très importante    fait    partie    des    méthodes    traditionnelles    des    Conjures.    Les    morts    permettent    d'aider    les    vivants    dans    leur cheminement. La   récitation   de   psaumes   de   la   Bible   est   également   considérée   comme   une   partie   importante   de   la   pratique   HooDoo   car   on considère   que   le   pouvoir   spirituel   d'une   personne   peut   affecter   les   événements.   Les   principes   du   HooDoo   sont   accessibles   à tout   individu   ayant   la   foi   (foi   chrétienne).   De   ce   fait,   la   pratique   du   HooDoo   ne   requière   aucune   forme   de   ministère   religieux, aucun prêtre, etc. Les   poudres,   les   Mojo   Hands,   les   huiles,   et   les   talismans   faits-main   forment   la   base   des   pratiques   HooDoo   rurales.   Mais,   depuis les   années   60,   le   HooDoo   rencontre   un   grand   succès   commercial   aux   USA   et   au   Mexique,   et   beaucoup   de   compagnies   comme Anna   Riva,   Indio   Producs   ou   Lucky   Mojo   sont   nées.   Elles   ont   généré   une   grande   variété   de   produits   de   HooDoo   destinés   aux praticiens   urbains,   n'ayant   pas   la   chance   de   pouvoir   facilement   trouver   tel   ou   tel   ingrédient.   Appelés   Spiritual   Supplies,   ces produits   (souvent   fabriqués   à   la   chaîne   à   l'aide   de   colorants   et/ou   parfums   artificiels)   incluent   des   herbes,   racines,   chandelles, encens,   poudres,   huiles,   Floor   Wash   (savon   à   laver   le   sol),   sachets,   cristaux   pour   le   bain,   statues,   aérosols   et   même   eaux   de Cologne   et   miels   spécialisés.   En   plus   des   produits   classiques,   ces   compagnies   ont   également   breveté   des   "   médicaments   " (médecine   parallèle),   vendent   des   cosmétiques,   des   nettoyants   pour   maison   et   d'autres   produits   ayant   les   propriétés   magiques attribuées   aux   plantes,   herbes,   saints   et   autres.   Ces   produits   sont   destinés   aux   non-initiés   et   à   toutes   personnes   voulant   jeter un   sort   rapidement,   sans   aucune   connaissance   magique.   Certains   produits   ont   un   double   usage,   magique   et   conventionnel,   et sont   commercialisés   par   les   mêmes   entreprises   ci-dessus   citées   :   le   Vinaigre   des   Quatre   Voleurs,   l'Eau   de   Floride   /   Eau   de Cologne, etc. HooDoo et VooDoo, quelle différence ? Comme   nous   pouvons   le   constater,   le   HooDoo   tient   ses   origines   d'Afrique   de   l'ouest   et   possède donc   des   liens   évidents   avec   le   folklore   de   cette   région.   Le   Vodum   (VooDoo   d'Afrique)   est   plus standardisé,    possédant    un    rite    d'initiation    et    une    cosmogonie    précise    (etc.),    ce    qui    diffère nettement du HooDoo. De   plus,   le   Vodum   possède   différentes   branches,   celui   pratiqué   en   Afrique   de   l'ouest   est   différent de   celui   pratiqué   en   Amérique   où   les   Loas   (esprits   du   Vodum)   furent   fusionnés,   assimilés   avec   les saints catholiques romains. Malgré   une   utilisation   commune   des   saints   catholiques,   le   Vodou   d'Haïti,   le   VooDoo   de   Louisiane,   et le   Vudú   de   Puerto   Rico,   Cuba   et   la   République   Dominicaine,   ont   beaucoup   plus   de   liens   avec   le Vodum d'Afrique de l'ouest que le HooDoo. Pour plus d’information commander le livre Le Grand Livre du Hoodoo de l’Oncle Ben en cliquant sur l’image suivante :